Récapitulatif des évènements livresques de Mars !

J’ai participé à de nombreux événements en rapport avec les livres en mars dernier. Ce mois était définitivement placé sous le signe de la lecture et des livres. Laissez-moi vous résumer, après tout ce temps, ce qu’il s’est passé de beau.

 

  • Rencontre avec Fabrice Midal, au siège de France Loisirs

Au début du mois, j’ai eu la chance de rencontrer pour la deuxième fois l’auteur et philosophe, cette fois ci directement au siège de France Loisirs, à Paris. L’occasion pour Fabrice Midal de revenir sur son ouvrage, sa philosophie de vie, et d’échanger avec ses lecteurs autour d’une sympathique séance de dédicaces. Merci encore à France Loisirs !

20136417_639977722867177_555630863_n.jpg

 

  • Stage d’observation chez les éditions Flammarion

Après mon anniversaire, j’ai effectué pendant une semaine, celle du Salon du Livre, un stage chez les éditions Flammarion. C’était une des meilleures expériences au monde, tellement enrichissante et passionnante. J’ai compris que je voulais travailler dans le milieu éditorial plus tard, en édito ou en presse, telle est la question. Il me reste quelques années pour trouver la réponse. En attendant, j’ai adoré lire des livres, faire des fiches lectures, et participé à une réunion autour des ouvrages manuscrits. Merci à l’équipe Flammarion pour leur accueil si gentil et chaleureux !

 

  • Salon du livre 2017

Pendant mon stage, j’ai participé au Salon du Livre de Paris 2017. C’est un rendez-vous que je ne manque jamais, et comme d’habitude, j’ai adoré m’y rendre cette année. Cette fois-ci, j’y allais tout particulièrement pour l’auteur Jojo Moyes, dont j’ai tout simplement adoré le roman Me Before You. Je lui ai fait dédicacer mon livre et mon DVD. C’est une auteur adorable, souriante et chaleureuse. Sa dédicace m’a fait sourire, et mention spéciale à mon prénom qu’elle a adoré ! Merci à elle pour la photo 🙂

 

  • Petit-déjeuner chez Fyctia

Pour finir le mois, j’ai eu la chance d’être invitée au petit-déjeuner de l’équipe Fyctia, la plate-forme d’Hugo Roman qui publie des auteurs francophones talentueux. L’occasion de parler avec les auteurs et l’équipe, tout ça dans la joie et la bonne humeur, autour d’un bon petit déjeuner. Merci encore à l’équipe et aux auteurs pour leur gentillesse ! On a même pu prendre de belles photos avec le polaroid de l’équipe !

20179788_639977489533867_559936851_n.jpg

Concours: Moi, Cali, Faucheuse, chez France Loisirs ❤📚

Bonjour à tous ! Aujourd’hui est un grand jour car je mets en place mon premier concours sur le blog ! Les lectures se Sirine a fêté ses 1 ans au tout début de l’année (au mois de Janvier pour être précise), aussi me devais-je de vous remercier pour votre fidélité. Avec mon partenaire, les éditions France Loisirs, nous avons vu les choses en grand en vous permettant de gagner 3 EXEMPLAIRES de leur nouvelle et superbe parution Young adult : Moi, Cali, Faucheuse 😈

  • Moi, Cali, Faucheuse41d6z-rif5l-_sy400_
  • Sophie Cole
  • France Loisirs
  • 2016
  • 14,99 euros
  • 386 pages

Résumé :

Décédée accidentellement, Cali se voit interdire le paradis, la faute à 25 années d’égoïsme et de cruauté. Sa seule planche de salut : devenir un démon faucheur. Mais répandre la mort se révèle une mission difficile, même pour cette peste de Cali, et même accompagnée de deux séduisants démons. Cali n’imagine pas les défis qui l’attendent, surtout que sa mort n’a rien du fruit du hasard…

 

 

Le concours est simple, il suffit de :

 

  • Retweeter ou Liker le post sur mes réseaux sociaux

 

 

  • Si vous avez WordPress, me suivre et/ou laisser un commentaire sous ce post (ça fait toujours plaisir 😊)

 

J’espère que ce concours vous plaît ! Les gagnants seront désignés lundi 20 février 2017 et les lots seront envoyés dans la semaine par France Loisirs.

D’ici là, à très bientôt 😘📚

Rencontre et dédicaces : Audrey Carlan, auteur de la série phénomène « Calendar Girl » ! ♥

Au moins de Janvier, j’ai eu la chance de rencontrercalendar-girl-tome-1-janvier l’auteur de New Romance à succès, Audrey Carlan, pour la sortie du premier opus de sa série mensuelle Calendar Girl, dans les locaux et la libraire de France Loisirs, à l’occasion d’une interview filmée et d’une séance de dédicaces. Retour sur un soirée riche en rencontres fortes !

Interview filmée :

Nous avons été accueillis dans le plateau télé des locaux de France Loisirs, un endroit chaleureux et convivial où Audrey Carlan a répondu à différentes questions sur son roman, son processus d’écriture, son métier d’écrivain et son positionnement par rapport à la New Romance.

Elle se montre très fière de ce qu’elle a écrit et défend la New Romance, genre qui mérite amplement son succès, car il est frais et hyper en vogue, selon elle. On ne peut qu’approuver, notamment quand on voit les superbes parutions des éditions Hugo Roman ! Calendar Girl est l’histoire du parcours psychologique d’un personnage qui va se construire au fil des mois. Elle l’a écrit en un an et a déjà son chouchou : le mois de février ! L’interview s’est terminée et nous avons reçus nos exemplaires de Calendar Girl avant d’aller les dédicacer.

calendar-girl-titre.png

Séance de dédicaces :

La séance de dédicaces était un moment magique ! Très chaleureux, cela a été l’occasion de retrouver des amis lecteurs, de discuter avec les éditeurs et chargés de communication et de profiter de quelques instants d’échanges avec l’auteur, très souriante et amusante.

Je tiens à remercier toutes celles et ceux qui se sont chargés de cet événement car c’était une soirée magique et réussite où tout le monde a ris ! Merci à Hugo Roman et France Loisirs ! Plus qu’à lire et chroniquer Calendar Girl maintenant ♥

 

Mlle Frankenstein : le spectacle parfait pour Halloween !

Une pièce inquiétante, sombre et angoissante qui nous plonge dans un début de XIXe siècle lugubre et parsemé de mystères, autour des figures que sont Mary Shelley et son très connu Frankenstein.

  • Mlle Frankensteinmademoiselle-frankenstein-affiche.jpg
  • A la folie théâtre
  • Du 2 septembre au 26 novembre 2016
  • 1h15

Résumé :

En 1816, alors qu’elle n’a que 19 ans, Mary Shelley écrit « Frankenstein ».  15 ans plus tard, dans le huis clos d’un mystérieux laboratoire, encombré d’objets et de fioles inquiétantes, elle se retrouve aux prises avec l’étrange Lazzaro. Il cherche à savoir ce qui a poussé la jeune femme à écrire ce livre si terrifiant et si fascinant à la fois. Même s’il pressent un secret terrible derrière la création de ce chef d’oeuvre, il est loin d’imaginer ce qu’il va découvrir.

Mon avis : 

On connaît tous le fameux mythe de Frankenstein. On aime tout se faire de petites frayeurs en cette période qu’est Halloween (bien qu’on ait dépassé la date, avec le froid et le changement d’heure, l’ambiance est encore propice). Eh bien, préparez-vous à être plongé dans une atmosphère lugubre et inquiétante avec cette pièce saisissante et philosophique qu’est Mlle Frankenstein.

Ce qui est assez génial avec cette pièce, c’est son originalité. Du début jusqu’à la fin, on est saisie par les idées et les retournements de situations. Choisir de faire jouer des personnes ayant réellement existé, comme des auteurs, et de faire évoluer son histoire sur des faits qui s’avèrent être fondés (la genèse du roman de Mary Shelley) était une très bonne idée, intéressante si on veut en apprendre plus sur cette auteur, son fameux roman, la manière et les raisons qui l’ont poussées à l’écrire.

mademoiselle_frankenstein14-2709.jpg

 

En plus, cette pièce était très touchante. Des thèmes universels et très actuels étaient abordés et la prestation des deux acteurs rendaient le tout encore plus poignant. La pensée philosophique qui s’en dégageait était à méditer.

Les costumes, décors et musiques étaient parfaitement dans le thème de cette histoire et de ses personnages : lugubres, sombres, inquiétants. Une vraie atmosphère à nous faire frissonner. Le XIXe siècle des surprises les plus inattendues. La proximité avec les acteurs est d’autant plus sympathique qu’elle nous a permis de nous plonger complètement dans le cadre et on a donc l’impression d’être réellement en compagnie du journaliste et de Mary Shelley dans cette étrange cave. La promiscuité du lieu et les jeux de lumières faisaient qu’on avait l’impression d’être dans les lieux dits et cités.

mademoiselle_frankenstein19-8156.jpg

Je tiens, pour finir, à féliciter les acteurs, dont le jeu était sensationnel et saisissant, et la mise en scène qui, au vu des conditions (longueur de la salle), n’était pas si évidente. Tout était superbement réalisé et très vrai : les décors, les lumières, la bande-son, etc.

 

Un très bon spectacle qui vous fera passer une très agréable soirée dans Paris !

 

Bilan du Salon du livre de Montreuil 2016 ! ♥

Cette année fut ma première expérience Montreuil et j’avoue avoir adoré ! L’ambiance était très chaleureuse et c’était agréable de voir tous les genres que j’aime le plus réunis en un même lieu. Les ateliers et expositions étaient originaux et intéressants. Beaucoup d’auteurs étaient présents cette année et j’ai aimé tous les voir ! Estelle Maskame, Rebecca Donevan, Victor Dixen, et plus encore.

cplj_banner_salon.jpg

J’ai rencontré des gens supers, me suis bien amusée à flâner dans les stands et ai hâte d’être au Salon du livre de Paris 2017 maintenant !

Rencontre avec Estelle Maskame : lunch et Montreuil ♥

IMG_20161203_203522.jpgGrâce à Pocket Jeunesse et Fan2.fr, j’ai eu la chance de gagner un déjeuner ainsi qu’une rencontre avec la superbe Estelle Maskame à Paris ! C’était une rencontre magique à laquelle moi et d’autres chanceuses fans et lectrices ont eu le plaisir d’assister. Retour sur une rencontre inoubliable !

Le déjeuner était fixé à Paris, dans un charmant restaurant américain (new-yorkais, pour être précis). La chargée de communication de Pocket Jeunesse ainsi qu’un traducteur étaient présents. Nous nous sommes présentées brièvement et avons échangé avec Estelle sur nos vies, etc. Puis nous avons passé le déjeuner à lui poser différentes questions sur DIMILY, ses futurs projets, ses rituels d’auteur, son parcours et quelques petites anecdotes. Toutes les réponses qu’elle nous a fournie seront relayées par mon amie Marie qui tient le compte @MaskameFr sur les réseaux sociaux.

IMG_20161203_212207.jpg

J’ai ensuite suivi Estelle jusqu’au Salon ou nous avons encore un peu discuté et échangé. C’est une jeune femme souriante, dévouée à ses lecteurs et passionnée par ce qu’elle fait. J’ai adoré lui parler et la rencontrer ! J’espère la revoir très bientôt.

Screenshot_20161203-201131.png
Encore merci à @fan2.fr et à @pocket_jeunesse pour ce déjeuner !

Expérience d’auteur : écrire un livre !

L’année dernière, j’ai eu le plaisir de collaborer avec un poète franco-americain du nom de Yann Appery dans le cadre d’un projet entre mon lycée et la Maison de la poésie appelé Écrire, traduire, interpréter de la poésie. Ma classe et moi avons du écrire des poèmes en tous genres durant une période de quelques mois avant de laisser nos travaux à une autre classe qui avait la tâche de les traduire en anglais. Le relais a ensuite été passé à une autre classe qui a eu l’honneur d’interpréter nos œuvres sur la scène de la Maison de la poésie. Par la suite, nos oeuvres ont fait l’objet d’une publication. C’est ainsi qu’est né le recueil de poèmes Jour et Nuit, nous devons porter cette couleur…

Je ne peux vous décrire le sentiment de fierté que je ressens tous les jours quand mes yeux se posent sur ce petit recueil où mon nom, ainsi que celui de mes camarades, apparaît. Deux de mes poèmes ont été sélectionnés, je figure dans les remerciements et la liste d’élèves ayant participé à ce projet. Le plus fou est sûrement le fait d’avoir signé le livre des autres, et de voir les signatures de tous ceux ayant écrit et travaillé si dur pour que ce livre voit le jour, dans le mien.

Je suis tellement reconnaissante d’être dans un lycée où la culture est aussi encouragée, dans toutes ses formes. Faire des projets aussi fous, des partenariats si géniaux et enrichissants sont à chérir alors je tiens à remercier mon professeur de français, ma documentaliste ainsi que Yann Appery. Et bien sûr, merci au lycée Michelet et à la Maison de la poésie.

Je peux dire, à 17 ans et demi, que je suis l’auteur d’un livre.

Rencontre privée et dédicace d’Anna Todd et de R.K Lilley à Paris ♥

Le mois dernier, j’ai eu la chance et l’honneur d’être invitée à la rencontre privée pour des blogueurs littéraires en la présence de l’équipe Hugo Romance et des deux adorables auteurs de ce genre : Anna Todd et R.K Lilley ! Organisée une heure avant la séance de dédicace à Paris, nous avons pu leur poser nos questions, papoter, se faire dédicacer nos livres et prendre de belles photos souvenirs. Retour sur une super journée !

IMG_20160928_192621.jpg

Lors de cet échange privilégié, nous avons pu poser nos questions et avoir une belle rencontre avec ces deux auteurs (d’où mes photos et dédicaces). Ensuite est arrivée la dédicace à laquelle je suis un peu restée et qui s’est très bien passée. Je vais vous résumer dans cet article les différentes réponses apporter par Anna Todd sur ses livres et autres projets (je n’ai malheureusement encore rien lu de R.K Lilley mais je peux vous dire que c’est une femme adorable et très belle!) :

  • Son tome préféré de la duologie Landon est Nothing Less (Bewteen en français).
  • Hardin apparaîtra dans Between et c’est une des raisons qui en fait son tome favoris.
  • Elle re-écrira sur l’univers d’After mais pas maintenait. Elle voudrait écrire plus sur l’épilogue car elle s’est rendue compte qu’elle avait encore beaucoup de choses à dire mais qu’elle n’en a pas eu l’occasion sur le coup. Elle pourrait aussi écrire sur Zed ou quelqu’un d’autre sur wattpad pour faire plaisir aux fans.
  • Les personnages d’After la hantent constamment haha !
  • Elle est très heureuse et fière de son prochain et tout nouveau roman The Spring Girls qui dans un sens a quelques similarités avec After. C’est l’histoire de 4 soeurs qui vont vire avec passion leur destin (c’est également une réécriture du classique The Women, très connu dans le monde anglophone).
  • Ses indispensables pour écrire : du café et de la musique. 
  • Elle aussi était très contrariée que le projet de After movie stagne autant mais c’est en raison des changements dans l’équipe. Elle aurait voulu que Daniel vienne au Festival car il en avait vraiment envie mais de manière générale, tout le monde travail dur pour ce film et elle est très impliquée dans tous les choix.
  • Il y a de fortes chances que Tessa soit jouée par Indiana Evans. 

Voilà, j’espère que vous aurez aimé ce petit panorama de cette rencontre! Merci infiniment à Marion pour cette invitation ♡

Interview : Susan McMartin, la scénariste de #AfterMovie me dit tout !

Comme vous le savez, je suis une très grande fan de la saga littéraire After, d’Anna Todd, et suis son actualité de près, étant la créatrice et gérante du compte @Afterbookfrance sur twitter (et sur d’autres réseaux sociaux). J’ai récemment eu le grand privilège de correspondre avec la scénariste du film (adapté du premier tome de la saga), Susan McMartin, et d’obtenir d’elle une interview exclusive ou elle a très gentiment accepté de répondre à mes questions concernant le film et l’histoire de Tessa et Hardin. La suite dans cet article !SprintPhoto_bbhqni1.jpg

Si vous ne le savez pas, Susan McMartin est une grande scénariste et productrice de fiction en tout genre (séries par exemple) qui a eu le privilège de scénariser le script de After, le film. Rencontre avec une femme adorable et très impliquée dans ce qu’elle fait !

 

Q1: Bonjour Susan. Comment avez-vous fait pour obtenir le rôle de scénariste de After

SM: Mes agents m’ont envoyé le livre pour que je le lise et je l’ai absolument adoré. J’ai rencontré l’équipe de Paramount et Jennifer Gibgot, à qui j’ai expliqué la manière dont je voulais travailler le script de ce film et j’ai obtenu le job. J’étais ravie ! Je le suis toujours d’ailleurs !

 

Q2: Qu’est-ce que vous avez pensé de la saga After quand vous l’avez lue?
SM: Je l’ai adorée. Anna Todd a créé une saga incroyable. Tout le monde se souvient de son premier vrai amour (ou le cherche encore) et quand il est accompagné de secrets, de chagrins, de passion et d’espoir … Eh bien, je suis une vraie fille pour ce genre de choses.

 

Q3: Quand vous lisez After, faisiez-vous de la marginalia (travail d’annotations sur un livre, dans sa marge, pour noter des réflexions personnelles, des idées, des sentiments etc) pour préparer votre travail de scénarisation?
SM: Oh mon dieu, oui ! Mon livre en est rempli. Maintenant, quand je vois mes annotations, je vois du travail acharné mais basé sur de l’amour !

 

Q4: Comment avez-vous travaillé sur ce roman pour en faire un script pour le grand écran?
SM: Honnêtement, j’ai essayé d’être aussi fidèle au livre que possible donc quand je travaillais sur le script, j’ai vraiment essayé de garder la même ambiance et la même atmosphère que le livre dégage. La partie la plus difficile a été l’édition, les coupes, la combinaison des scènes entre elles. Je savais que ce que je voulais par dessus tout, c’étaient que les fans voient le livre dont ils tombés amoureux en regardant le film défiler devant leurs yeux.

 

Q5: Qu’est ce que qui a été le plus facile à faire?
SM: Savoir que j’étais en train d’écrire un film qui est déjà très bien écrit en tant que livre était vraiment un plus ! Anna Todd a créé une histoire fantastique et mon travail consistait à la faire vivre du mieux que je pouvais.

 

Q6: A l’inverse, le plus dur? Synthétiser, garder seulement les scènes les plus importantes, être fidèle à l’atmosphère de l’histoire, ne pas modifier le caractère des personnages…?
SM: Oui, tout cela. Le montage – c’est à dire choisir quelles scènes devaient rester – a été le plus difficile. Autre chose, nous voulons que le film soit accessible au plus de 13 ans dans les cinémas ce qui veut dire un travail sur les scènes de sexe pour qu’il n’y en ai pas trop et ça a été dur à retravailler. Le livre est tellement sexy et j’aime cet aspect!

 

Q7: Comment l’équipe de Paramount a-t-elle réagit quand ils ont lu le script final? Et Anna?
SM: Ils étaient vraiment heureux, mais entendre Anna me dire qu’elle était ravie était la meilleure des récompenses. C’est vraiment ce que j’espérais. Ce livre est comme son enfant et je voulais qu’elle sache qu’elle avait fait confiance à  la bonne personne.

 

Q8: Est-ce que le film avance bien? Avez-vous des nouvelles du casting, du réalisateur, etc?
SM: Il avance mais pas aussi vite que nous le voudrions…

 

Q9: Objectivement, que pensez-vous du script que vous avez écrit? Etes-vous fière de votre travail? (Je suis sûr qu’il est brillant!)
SM: Honnêtement, je suis vraiment heureuse du résultat. J’adore tellement le livre que quand j’ai lu mon script pour la première fois, j’espérais ressentir les même émotions qu’en lisant la fin du livre et je les aies ressenties! Ouf!

 

Dernière question: Qu’est-ce que vous avez le plus hâte de voir concernant la sortie de ce film? Pouvez-vous nous révéler quelques infos exclusives  ?
SM: Je pense que juste le fait de voir Tessa et Hardin vivre sur grand écran va être très excitant! Surtout si nous obtenons le casting que nous voulons! On croise les doigts!!

cckhzp2wwaaors6

Anna Todd, Daniel Sharman, Susan McMartin

 

Moi : Merci énormément pour cette interview !

Susan McMartin : Merci beaucoup pour cette interview! Un gros bisous à tous les fans d’After que j’aime fort!!

 

Les colombes du Roi-Soleil (tome 12&13) : mes lectures communes avec Yuiko! #2

Ces derniers jours, j’ai eu le plaisir de faire deux lectures communes avec ma très bonne copine blogueuse Laetitia du blog et de la chaîne @YuikochannelYT  (Yuiko Books Channel). Nous sommes toutes les deux tombées d’accord pour lire les derniers tomes d’une série littéraire que l’on suit depuis notre enfance et que nous aimons beaucoup, il s’agit des Colombes du Roi-Soleil de Anne-Marie Desplat-Duc. Je vais vous donner mon avis sur les tome 12 et 13 de cette série !

LIEN DE LA CHRONIQUE DU TOME 12: https://leslecturesdesirine.wordpress.com/2016/07/31/les-colombes-du-roi-soleil-tome-1213-mes-lectures-communes-avec-yuiko-1/

  • Les colombes du Roi-Soleil, tome 13 : Gabrielle, demoiselle d’honneur51NAkBc2k+L._SX349_BO1,204,203,200_.jpg
  • Anne-Marie Desplat-Duc
  • 2016
  • Flammarion jeunesse
  • 325 pages
  • 6.95 pages

Résumé :

Fuyant une existence morose, Gabrielle de Mormand a placé beaucoup d’espoir dans son arrivée à Saint-Cyr. Mais la vie y est si austère qu’elle rêve de s’en échapper. A la cour, son frère a une vie trépidante. Son entrée au service de Marie-Louise de Savoie, fiancée du roi d’Espagne, Permettra-t-elle à Gabrielle d’être enfin libre ?

Mon avis :

Si j’avais toujours plus ou moins beaucoup aimé les tomes de cette série, celui-ci n’a pas marché avec moi. Je n’ai pas compris où l’auteur a voulu nous mener tout du long, j’ai eu du mal avec les personnages et la construction du roman.

Ce roman se divise en deux points de vues : celui de Gabrielle et celui de son frère, Gilles. L’une arrive à échapper à sa triste vie dans la sphère familiale pour aller à Saint-Cyr et l’autre va mener une belle vie de page pour le petit-fils de Roi Soleil à la cour de Versailles.

Si au début, j’ai pas mal apprécié les deux points de vue et donc la possibilité de voir la vie de chacun, cela m’a très vite lassée. En effet, on se retrouve bien plus avec les points de vues de Gilles que ceux de Gabrielle et je n’ai pas tellement compris pourquoi dans la mesure où les points de vues de Gilles n’étaient pas très intéressants ou particulièrement plaisants. La seule chose qui m’a un temps soit peu plu dans ce tome, c’est le côté historique très bien exploité. En revanche, le côté romancé était totalement étouffé.

Ensuite, si au début l’auteur nous amène à penser qu’il y a une amorce d’intrigue pour ce treizième tome, je ne l’ai pas tellement vu. On se perd très vite et arrivée à la moitié de ce livre, j’ai vraiment commencée à me demander l’utilité de ce tome. Arrivée à la fin, mon avis n’avait pas changé, il y avait certes quelques petits « rebondissements » mais globalement, l’histoire était plate et même ennuyeuse. Même le style de l’auteur n’était pas aussi fluide et naturel qu’avec les autres livres. J’ai trouvé ça très dommage…

Quant aux personnages, je les ai soient trouvés fades, comme Gilles, soient antipathiques comme Gabrielle. Je peux comprendre les choix de l’auteur mais ça n’en fait pas moins des personnages assez détestables ou superficiels. Aucun fond, aucune profondeur. Dommage, encore une fois…

 

Un avant dernier tome décevant mais qui ne m’empêchera pas de finir cette série que j’aime tant ! Je remercie encore Laetitia pour avoir fait ces deux lectures communes avec moi ♥

Un tome décevant…