Demon Slayer, épisode spécial Rengoku : enflamme ton âme !

Je suis très heureuse de pouvoir à nouveau parler de Demon Slayer sur ce blog puisque ça y est : Tanjiro et ses amis sont de retour ! La saison 2 de l’animé le plus lucratif de l’histoire est en effet de retour avec un premier épisode spécialement consacré au Pilier de la Flamme : Rengoku Kyojuro ! Mes impressions sur ce premier épisode enflammé (…) dans cette chronique !

  • Demon Slayer, saison 2
  • Diffusion : 10 octobre 2021 – ?
  • Réalisateur : Haruo Sotozaki
  • Pays d’origine : Japon
  • Studio : ufotable
  • Type : Shōnen
  • Genre : dark fantasy, drame, surnaturel
  • Saison : 2
  • Épisodes : 25 (pour l’instant)
  • Disponible en Streaming sur : Wakanim & Crunshyroll
  • D’après : La série de manga écrite et dessinée Koyoharu Gotoge

Synopsis :

Dans un Japon de l’ère Taishō, Tanjirō est le fils aîné d’une famille dont le père est décédé. Pour subvenir aux besoins de celle-ci, il part vendre du charbon en ville. Malgré les difficultés de la vie, ils réussissent à trouver un peu de bonheur dans leur quotidien. Un jour, à cause des rumeurs qui circulent à propos d’un démon mangeur d’hommes qui traînerait dans les parages la nuit tombée, il est dans l’impossibilité de rentrer chez lui et finit par passer la nuit chez un Bon Samaritain de la ville. Seulement, tout bascule à son retour lorsqu’il retrouve sa famille massacrée par un démon. Nezuko, l’une de ses petites sœurs, est la seule survivante mais elle a aussi été transformée en démon… Étonnamment, celle-ci montre encore des signes d’émotions et de pensées humaines. C’est un long périple qui attend le jeune héros et sa petite sœur afin de trouver un antidote pour la rendre à nouveau humaine et venger le reste de sa famille.

Coup de cœur pour cet épisode centré sur le personnage de Rengoku Kyojuro ! Il méritait bien un focus sur lui, snif.

Dans cet épisode, on suit Rengoku alors qu’il est missionné pour enquêter sur les mystérieuses disparitions du Train de l’Infini. Cela nous permet de voir ce qu’il faisait avant que le film ne commence et qu’on le retrouve directement dans le train, se régalant de bons petits plats (regardez l’épisode spécial pour savoir d’où ils viennent, by the way !).

Cela m’a vraiment fait plaisir de retrouver Rengoku, d’en apprendre sur lui, son parcours, sa manière de penser, mais surtout de voir les similitudes que son parcours a avec celui de son père, dont on parle quand même pas mal dans le film. Si vous avez déjà vu l’épisode, vous devez savoir qu’une certaine scène à ce sujet est vraiment très émouvante, et surtout merveilleusement bien animée (sans surprise) par le studio ufotable. Elle m’a personnellement arraché une larme. Quel homme, quelle histoire !

Il me tarde de le retrouver dans les prochains épisodes, car oui, je compte me retaper l’arc du Train. Écoutez quand on aime, on ne compte pas ! Plus sérieusement, disons que ça compense la frustration de l’avoir aussi peu vu dans l’ensemble de l’histoire…

Vous avez aimé l’arc du Train ? l’épisode spécial ? votre pilier préféré est-il Rengoku ? (Je triche : le mien, c’est Shinobu !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s