My Hero Academia, tome 1 – Kohei Horikoshi

Après Hunter x Hunter et Black Butler, j’ai continué sur ma lancée en découvrant le premier tome de My Hero Academia pour retrouver les aventures de Deku et ses amis en manga ! Je n’en n’ai pas encore parlé sur le blog – cela dit ça ne devrait plus tarder -, mais je me suis récemment lancée dans l’animé et ça a été un gros coup de coeur ! Alors après avoir vu le dernier film en date au cinéma – My Hero Academia Heroes Rising -, je ne pouvais plus résister à l’envie de découvrir cet univers dans sa version originale. Et c’est un nouveau coup de coeur en vue !

  • My Hero Academia, tome 151Vh+5ION1L._SY344_BO1,204,203,200_
  • Kohei Horikoshi
  • 14 avril 2016
  • Editions Ki-oon
  • 196 pages
  • 6.60 euros

Résumé :

Dans un monde où 80 % de la population possède un super‑pouvoir appelé alter, les héros font partie de la vie quotidienne. Et les super‑vilains aussi ! Face à eux se dresse l’invincible All Might, le plus puissant des héros ! Le jeune Izuku Midoriya en est un fan absolu. Il n’a qu’un rêve : entrer à la Hero Academia pour suivre les traces de son idole Le problème, c’est qu’il fait partie des 20 % qui n’ont aucun pouvoir… Son destin est bouleversé le jour où sa route croise celle d’All Might en personne ! Ce dernier lui offre une chance inespérée de voir son rêve se réaliser. Pour Izuku, le parcours du combattant ne fait que commencer !

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver Deku, All Might, Bakugo et tous les autres ! Mais cette fois-ci, ce n’est pas à travers mon écran que j’ai suivi leurs aventures, mais bien à travers les planches magnifiques et extrêmement précises du mangaka. Je suis d’ailleurs impressionnée par son travail : s’occuper du scénario et en même temps des dessins à lui tout seul (sans compter ses assistants) relève du génie !

Et c’est probablement effectivement un génie, puisque comme vous l’aurez compris en introduction, j’ai énormément aimé ce premier tome. Je suis par ailleurs très heureuse de constater que l’animé est fidèle au manga, puisque j’ai retrouvé avec plaisir et nostalgie toutes les scènes des premiers épisodes de la saison 1. Hormis cela, ce qui est bien dans cette histoire, c’est qu’on rentre directement dans le cœur du sujet. Le mangaka arrive en effet à nous présenter et expliquer son univers tout en introduisant les premiers personnages-clés de My Hero Academia, et le tout avec une bonne dose d’action et d’adrénaline ! Il faut dire que c’est tellement passionnant de suivre les aventures de Deku : entre sa rencontre décisive avec All Might, l’obtention inespérée de son Alter, et les épreuves d’entrée – pour le moins périlleuses – du prestigieux lycée de Yuei – où Deku rêve d’entrer -, sa vie n’est pas de tout repos et comme lui, on n’a absolument pas le temps de s’ennuyer en lisant ce premier tome ! 

Mais fort heureusement, le petit Deku est un personnage super attachant, alors le suivre est un pur plaisir. C’est d’ailleurs une des rares fois où j’ai eu un coup de cœur instantané pour un personnage, et qui plus est pour un personnage principal  ! En effet, d’ordinaire, je prends du temps à m’attacher aux personnages et j’ai tendance à privilégier les personnages secondaires. Mais avec Deku, le feeling est passé à la première planche, et je peux vous dire que c’était pareil en regardant l’aimé ! Mais les autres protagonistes sont tout aussi intéressants, avec des caractères et des alters plus originaux les uns que les autres. Je pense notamment à Bakugo (mon deuxième chouchou, mais peut-être pas à la lecture de ce tome !), Uraraka, Iida, All Might, Aizawa, et j’en passe ! Ça donne envie de lire la suite et d’en savoir plus. Le tome s’arrête justement au bon moment (selon moi), car cela fait une bonne transition avec le reste de l’histoire qui – dans mon souvenir -, se développe de plus en plus et de mieux en mieux.

En parlant de ça, j’avoue que j’ai vraiment envie de lire la suite maintenant, alors que je pensais me contenter de l’animé après cette lecture (comme pour Hunter x Hunter et Black Butler par exemple). Il faut dire que les planches sont si belles et dynamiques, que l’histoire est si entraînante et que c’est un tel plaisir de suivre ces personnages si cools et attachants ! Il me tarde d’ailleurs de les retrouver, sur mon écran à défaut de lire la suite bientôt.

Du coup (Deku), si vous cherchez un bon shonen sur l’univers des super-héros, avec des aventures super dynamiques, des beaux combats et surtout des personnages ultra attachants, n’hésitez pas à découvrir le phénomène qu’est My Hero Academia ! On ne le sur-vend pas du tout ; il mérite amplement sa renommée. Le manga, comme l’animé et les films, m’ont personnellement 100% convaincue !

Au delà des limites ! PLUS ULTRA !!!

3 réflexions sur “My Hero Academia, tome 1 – Kohei Horikoshi

  1. Pingback: My Hero Academia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s