Calendar Girl, Février : une suite sensationnelle ♥

Ma troisième lecture de ce mois de février fut le second volet de la série phénomène de Hugo New Romance : Calendar Girl. J’ai tout bonnement adoré cette suite, qui reste dans le même esprit que Janvier, mais en apportant déjà plus, en matière de sens, que le précédent livre. Retour sur un nouveau coup de cœur !

  • Calendar Girl, février 511edbcenql-_sx371_bo1204203200_
  • Audrey Carlan
  • 2 février 2017
  • Hugo New Romance
  • 9.95 euros
  • 152 pages

Résumé :

Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français.

L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Mon avis :

J’ai adoré ce second volume, qui continue avec talent et émotions la série d’Audrey Carlan. Entre humour, amour, art (la peinture mêlée à la photographie) et découverte de soi, ce second tome contient peut-être plus que son précédent ouvrage, et amène à réfléchir sur différentes questions de la vie.

Dans ce second tome, Mia rencontre un nouvel homme, le français Alec Dubois, qui va lui faire vivre un mois passionné, et passionnant. Les personnages que l’ont connaissait déjà sont toujours aussi attachants, drôles, et uniques. Mia ne m’a pas déçue, et j’ai particulièrement aimé tout ce qu’elle nous a livré sur son passé et sa vision d’elle même, qui va être amenée à voyager, pour finalement changer, sous l’œil expert et malicieux d’Alec. Alors, certes, j’ai été légèrement embêtée par sa relation avec Alec, dans le sens où elle s’est peut-être un peu trop vite jeter dans ses bras, pour ensuite ne pas vouloir être traitée de prostituée… Mais c’est autre question, et à la fin de ma lecture, je n’en ai plus tenu rigueur. 

Alec était un personnage énigmatique, tantôt froid et professionnel, tantôt câlin, affectueux, délicat, touchant. Sa vision des choses sur la vie, telles que sur l’amour et l’art, par exemple, m’ont transcendés, et les messages sublimes que l’auteur nous a transmis par le biais de cet artiste libéré et talentueux m’ont vraiment touchés et émus. Je pense que ça a grandement contribué à mon coup de cœur, car si j’ai préféré Wes, qui représentait l’amour et la fidélité, notre frenchie libre et séduisant m’aura donné une sacré leçon de vie sur le sens de l’amour, les différentes façon d’aimer et d’interpréter le sentiment amoureux.

Ce second volume, très intéressant du point de vue humain et au niveau du développement personnel, m’aura fait rire, comme émue. La plume de l’auteur est déjà moins simpliste, plus élaborée et profonde, et je pense que le fait d’aller plus loin que le sexe et les mondanités ont contribué à cette évolution. En compagnie d’Alec, c’était tout en apprentissage.

J’ai profondément aimé ce volume, et étais d’ailleurs très triste de le finir. Je n’ai plus qu’une hâte, me ruer sur le prochain tome pour retrouver Mia dans ses aventures d’escorte ! Si vous n’avez pas commencé cette série, qu’attendez-vous ? Foncez !

coup-de-coeur

 

Publicités

9 réflexions sur “Calendar Girl, Février : une suite sensationnelle ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s