Never Never, de Colleen Hoover et Tarryn Fisher : une bonne suite mais perfectible

Never Never est une histoire que j’ai commencé il y a des années. J’ai plus exactement lu le premier tome, en v.o, il y a deux ans. J’avais littéralement adoré ce premier opus, cette intrigue mystérieuse aux allures romancées et policières et je m’étais prise en affection pour Silas et Charlie. Malheureusement, j’ai attendu bien longtemps avant de lire cette suite tant attendue en français, j’avais donc oublié quelques éléments de l’histoire. Mais j’ai lu ce deuxième tome cette semaine et je l’ai globalement bien aimé, même si je m’attendais à mieux. Retour sur mes impressions sur Never Never dans cette chronique.

  • Never Never51ZaQU8YQ9L.jpg
  • Colleen Hoover, Tarryn Fisher
  • 2016
  • Hugo New Romance
  • 9.95 euros
  • 150 pages

Résumé :

Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer. Pourtant, ils progressent dans leur quête des souvenirs et d’eux-mêmes. Ils sont désormais alliés dans cette recherche malgré tout ce qu’il les a séparés et qu’ils doivent redécouvrir. Et surtout, ils savent que l’explication de cette amnésie pourrait être en eux et que  » jamais, jamais « , cette expression qu’ils retrouvent partout dans leur passé est peut-être la clé de tout.

Mon avis :

J’ai distingué deux très nettes parties dans ce second tome, qui ont influencé mon jugement.

La première partie est assez lente. On est essentiellement aux côtés de Silas, qui peine dans un premier temps à comprendre ce qui lui arrive (encore une fois) avant de partir à la recherche de Charlie, une fois sa situation plus éclairée. L’intrigue m’a un peu embêtée dans ce second volume dans la mesure ou elle était plus plate, plus lente, bien qu’on en apprends plus sur le passé de nos jeunes héros, sur la rivalité existante entre leurs familles respectives, etc. Je pense que c’est dû à l’absence de Charlie, bien qu’on la retrouve dans quelques courts chapitres (et encore, elle est désorientée et ne nous apprends rien de sa situation…). Son  absence a accentué cet effet de longueur et de lenteur dans l’avancement de l’intrigue. De plus, les personnages m’ont paru nettement moins attachants que dans la première saison. Cette première moitié était assez confuse, flou, malgré des indices glissés par ci, par là de la part des auteurs.

En revanche, dès la deuxième moitié du livre, l’action revient réellement. Silas et Charlie avancent chacun de leurs côtés, on commence à émettre des suppositions sur ce qui leur arrivent, et la fin est bouleversante et ne nous donne qu’une envie : sauter sur la suite, et vite ! J’ai aimé les décisions des auteurs et les nombreux retour dans le passé concernant la relation de Silas et Charile, car je les ai trouvé vraiment adorables. Je pense que le but de ce tome était surtout de nous en apprendre plus sur eux pour nous préparer au dénouement final. Et à la fin, les personnages me sont redevenus attachants et personnels.

Le style respectif des auteur est toujours très agréable à lire, avec une touche d’humour qu’on décèle en toute circonstance. Une pointe de romance, également, bien narrée et attendrissante.

Malgré une première moitié plus lente et descriptive, la fin en vaut la peine. On est à nouveau pris dans cet élan qu’est Never Never. Histoire toujours aussi touchante, personnages qui ressemblant bien à des Roméo et Juliette contemporains, plumes agréables et romancées, aucun doute, cette trilogie en vaut la peine !

Une belle lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s