Mlle Frankenstein : le spectacle parfait pour Halloween !

Une pièce inquiétante, sombre et angoissante qui nous plonge dans un début de XIXe siècle lugubre et parsemé de mystères, autour des figures que sont Mary Shelley et son très connu Frankenstein.

  • Mlle Frankensteinmademoiselle-frankenstein-affiche.jpg
  • A la folie théâtre
  • Du 2 septembre au 26 novembre 2016
  • 1h15

Résumé :

En 1816, alors qu’elle n’a que 19 ans, Mary Shelley écrit « Frankenstein ».  15 ans plus tard, dans le huis clos d’un mystérieux laboratoire, encombré d’objets et de fioles inquiétantes, elle se retrouve aux prises avec l’étrange Lazzaro. Il cherche à savoir ce qui a poussé la jeune femme à écrire ce livre si terrifiant et si fascinant à la fois. Même s’il pressent un secret terrible derrière la création de ce chef d’oeuvre, il est loin d’imaginer ce qu’il va découvrir.

Mon avis : 

On connaît tous le fameux mythe de Frankenstein. On aime tout se faire de petites frayeurs en cette période qu’est Halloween (bien qu’on ait dépassé la date, avec le froid et le changement d’heure, l’ambiance est encore propice). Eh bien, préparez-vous à être plongé dans une atmosphère lugubre et inquiétante avec cette pièce saisissante et philosophique qu’est Mlle Frankenstein.

Ce qui est assez génial avec cette pièce, c’est son originalité. Du début jusqu’à la fin, on est saisie par les idées et les retournements de situations. Choisir de faire jouer des personnes ayant réellement existé, comme des auteurs, et de faire évoluer son histoire sur des faits qui s’avèrent être fondés (la genèse du roman de Mary Shelley) était une très bonne idée, intéressante si on veut en apprendre plus sur cette auteur, son fameux roman, la manière et les raisons qui l’ont poussées à l’écrire.

mademoiselle_frankenstein14-2709.jpg

 

En plus, cette pièce était très touchante. Des thèmes universels et très actuels étaient abordés et la prestation des deux acteurs rendaient le tout encore plus poignant. La pensée philosophique qui s’en dégageait était à méditer.

Les costumes, décors et musiques étaient parfaitement dans le thème de cette histoire et de ses personnages : lugubres, sombres, inquiétants. Une vraie atmosphère à nous faire frissonner. Le XIXe siècle des surprises les plus inattendues. La proximité avec les acteurs est d’autant plus sympathique qu’elle nous a permis de nous plonger complètement dans le cadre et on a donc l’impression d’être réellement en compagnie du journaliste et de Mary Shelley dans cette étrange cave. La promiscuité du lieu et les jeux de lumières faisaient qu’on avait l’impression d’être dans les lieux dits et cités.

mademoiselle_frankenstein19-8156.jpg

Je tiens, pour finir, à féliciter les acteurs, dont le jeu était sensationnel et saisissant, et la mise en scène qui, au vu des conditions (longueur de la salle), n’était pas si évidente. Tout était superbement réalisé et très vrai : les décors, les lumières, la bande-son, etc.

 

Un très bon spectacle qui vous fera passer une très agréable soirée dans Paris !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s