Desperate Housewives, saison 2 : on aime toujours autant !

Je suis une très grande fan de cette série depuis toujours, et je prends toujours un immense plaisir à la revisionner de temps en temps. En plein marathon, j’ai fini la deuxième saison il y a quelques jours et je vais vous en parler dans cette petite review série.

  • Desperate Housewives1
  • Marc Cherry
  • ABC Studios
  • USA
  • 24 épisodes, 42 minutes
  • 2005-2006
  • Avec : Teri Hatcher, Felicity Huffman, Marcia Cross, Eva Longoria, Nicollette Sheridan

Synopsis :

La deuxième saison se concentre sur les déboires de Bree après la mort de Rex, le retour de Lynette dans la publicité, les échecs successifs de maternité de Gabrielle et l’arrivée d’une nouvelle voisine : Betty Applewhite, et ses deux fils, Matthew et Caleb.

Mon avis :

Cette saison garde plusieurs aspects de la précédente et première, notamment par le fait qu’elle allie toujours comédie et drame. En effet, on suit les événements de la dernière saison sans coupures (notamment sur les différentes intrigues policières cernant les personnages de Paul Young et de son fils Zack). Le destin des autres personnages est aussi présent et, comme je le disais précédemment, il n’y a pas vraiment d’interruption ou d’ellipses entre les deux saisons. Néanmoins, certains choix scénaristiques s’éloignent du ton de cette histoire et oublient de se concentrer sur les personnages principaux, deux points qui font de cette saison une moins bonne que les autres.

CastingS2.jpg

Beaucoup de nouveaux personnages font leur entrée dans Wisteria Lane, pour notre plus grand bonheur, au début, car ils amènent avec eux leur lots de surprises, de nouvelles histoires et intrigues, mais en terminant cette saison, je me suis rendue compte que j’étais heureuse que certains de ces nouveaux protagonistes disparaissent pour laisser la place aux véritables héros de cette série, parfois oubliés, à savoir Bree, Susan, Lynette, Gaby, Tom, Carlos, Mike, etc.

desperate-housewives-saison-2-episode-6-photo-1.jpg

Une saison un peu plus sombre que les autres, où l’humour est moins présent, pour laisser place aux drames, aux mensonges, aux assassins et aux manipulations. Des épisodes m’ont extrèmement apeurés tandis que d’autres m’ont vraiment rendues triste au point que je ne voulais plus continuer mon visionnage.

d1282i33616h125506.jpg       desperate-housewives-saison-2-episode-18-photo-1.jpg

En revanche, ce qui est bien présent dans cette saison, à l’image et à l’honneur de cette histoire, sont les valeurs délivrées, les beaux messages transmis, les scènes touchantes et les longs monologues poignants de certains personnages. Le réalisateur de cette série a le don de trouver de bons scénarios qui débouchent sur de belles conclusions, qui nous feront ressentir tout un tas de sentiments (contradictoires ou non) et passions interdites.

 

Vous l’aurez compris, malgré les quelques points négatifs de cette saison, l’histoire est toujours aussi prenante et addictive, et au vu du final, on a qu’une envie : se jeter sur la prochaine saison !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s