Outlander, les tambours de l’automne : un coup de cœur aussi doux que l’automne ♥

Je m’étais promis que je ne lirais pas ce quatrième tome avant de regarder la saison 3 pour ne pas trop m’avancer dans l’histoire et surtout pour ne pas la finir trop vite. J’étais bien partie mais après trois mois, Jamie, Claire, Fergus, Ian et les autres ont très sérieusement commencé à me manquer et je n’ai pas pu résister : j’ai craqué. J’ai lu le quatrième tome de Outlander en ce mois d’octobre et je ressors de ma lecture sereine mais avide de vous livrer mes ressentiments sur cette lecture automnale.

  • Outlander : les tambours de l’automne51qory7b4cl-_sx340_bo1204203200_
  • Diana Gabaldon
  • 2015
  • J’ai lu
  • 16 euros
  • 1144 pages

Résumé :

Pour fuir l’oppression anglaise, Claire et Jamie embarquent pour le Nouveau Monde, où ils espèrent enfin trouver la paix. Toutefois, lorsqu’ils échouent sur les rivages de Caroline du Nord en 1767, l’Amérique est à l’aube de son Indépendance : tandis que la révolution se prépare, les deux amants vont une fois de plus être emportés par le tourbillon de l’Histoire. Restée en sécurité dans le XXe siècle, leur fille Brianna cherche à percer le secret de sa naissance. Quand elle découvre qu’un sort tragique guette ses parents, elle met tout en ‘oeuvre pour les rejoindre dans le passé… avant que les portes du temps ne se referment sur eux.

Mon avis :

Je ressens tellement de choses à l’heure où je vous écris cette chronique, ayant finis cet opus la veille, très tard dans la nuit. Ce qu’il faut globalement retenir, c’est que j’ai adoré ce quatrième tome, au même degrés d’intensité que les précédents. Il était, certes, bien différent de ce que j’avais imaginé (dû au résumé trompeur des éditions françaises…) mais en même temps, à la hauteur de mes espérances.

94a0e294352d0137a6b046d7ffcdb4634beb31bcb2c872fa74b92c3bdbe4ed64.jpg

Premièrement, l’écriture de Diana Gabalodn est toujours aussi époustouflante ! Simple mais efficace, très nourrie, fluide et agréable à lire. Elle a vraiment ce don pour raconter des histoires, décrire des personnages ou des lieux, raconter des faits passés et enterrés, des contes et légendes aussi bien pour enfants que pour adultes, parler du passé de certains, du futur d’autres et surtout, surtout, faire de beaux monologues intérieurs. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai surligné des passages particulièrement beaux, poignants et touchants. Il y ce quelque chose dans sa plume qui rend son récit si intéressant, intriguant, mystérieux. C’est un récit teinté de magie, d’une touche d’humour subtile mais souvent hilarante, d’un certain cynisme moqueur et d’une beauté lyrique voir poétique. Quand on commence un chapitre, il est absolument impossible de s’arrêter. Elle nous emporte dans ses descriptions (de lieux, de cultures, de traditions et de personnages différents et dépaysant) et dans les aventures incroyables que vivent les personnages principaux ainsi que les nouveaux protagonistes qui viennent pimenter le récit.

Ensuite, ce qu’il se passe dans ce tome est pour le moins… renversant ! L’histoire de ce tome se divise en deux parties distinctes et claires : la première étant le récit de ce qui arrive à nos protagonistes échoués dans le Nouveau Monde, presque sans rien, et de leurs aventures pour se construire un avenir, un nom et une renommée dans les colonies ; tandis que la seconde partie relate les mésaventures de nos personnages au moment où Brianna et Roger passent eux aussi le cercle de pierres pour rejoindre Claire et Jamie, dans les États-Unis du XVIIIème siècle, afin de les prévenir du danger qui les guette. On vit énormément de choses avec les personnages dans ce tome, bien que plus que ce qu’on nous avait habitué. On les suit à travers de longues années et on s’attche à eux se sent plus proche d’eux que jamais auparavent.

outlander-outlander-saison-2-episode-13-season.jpg

La première moitié du roman est relativement calme. Elle se concentre sur ce qu’adviennent Jamie, Claire, Ian, Fergus et tout notre beau monde, une fois échoués dans les colonies, presque sans rien. C’est l’histoire de leur ascension sociale et matérielle, de leur réussite. Ils arrivent sans rien en Géorgie, dépités et profondément démoralisés, inquiets et seuls. Mais petit à petit, ils vont créer leurs terres, faire connaître leur nom, se construire une renommée, et retrouver ce qu’ils avaient anciennement perdus, en Caroline du Nord. Cette partie, bien que semée de péripéties en tous genres, est calme, apaisante et agréable à lire car après les multiples mésaventures sur lesquelles se terminait le précédent volume, un peu de calme et de répit pour méditer sur leur avenir était plus que nécessaire à ces personnages. Ces premières premières pages permettent aux lecteurs d’en apprendre toujours plus sur les personnages, sur le continent où ils vivent désormais et sur les cultures et traditions des différentes tribus indiennes. Une première partie introductive, dépaysante et enrichissante !

Le ton calme, léger et chaleureux de la première partie bascule littéralement une fois les 600 premières pages dépassées et la deuxième moitié du roman entamée. Je ne peux pas trop vous en dire de peur de vous spoiler mais ce qu’il faut savoir, c’est que cette partie laisse place à l’action, aux rebondissements, aux secrets de familles, à des enquêtes, des voyages et encore plus ! On suit les personnages encore plus dans les aventures que le destin leur fait vivre. Si dans la première moitié du roman, on rit beaucoup, ici place aux larmes, à la frustration et à la peur. Concernant l’histoire, ce tome était très bien dosée entre calme et action, mettant nos nerfs à rudes épreuves !

Outlander-Season-3-Spoilers-Sam-Heughans-New-Love-Interest-Has-Finally-Been-Cast.jpg

Pour ce qui est des personnages, que dire? C’est un peu toujours la même chose, à mon plus grand bonheur. J’aime Claire et Jamie comme aux premiers tomes. Claire m’a particulièrement plu dans ce nouveau tome. Elle était fidèle à elle même mais était aussi quelque peu différente, en bien. Il y avait quelque chose de nouveau chez elle. La compassion, la tendresse, je ne sais pas, mais elle était tout à son honneur, forte et fidèle à ses convictions. Jamie me séduit toujours autant. Il peut se comporter comme un vrai guerrier écossais, et pourtant, il restera toujours un petit chaton qui ne sait pas faire de clins d’oeil, écrit de la main gauche et sourit ans son sommeil ♥ J’aime énormément Brianna et Roger, bien qu’ils m’ont énervés à pas mal de reprises dans ce tome… Pour le reste, c’est ce merveilleux schéma habituel : j’aime aimer les nouveaux personnages ou en détester d’autres. De manière générale, avec Diana Gabaldon, chaque personnage devient intéressant, même s’il n’apparaît que quelques pages car elle saura faire une description de lui et de son passé intéressante, voir intrigante (voir mystérieuse).

J’ai, par ailleurs, eu un véritable coup de cœur pour Ian qui apparaît comme le pilier des Fraser dans ce tome. Il est charmant, plein de maladresses mais comique, avec cette innocence candide que j’affectionne et qui m’a fait fondre. Cependant, le gros point noir du roman est que Fergus disparaît largement dans ce volume. J’étais tellement habituée à lui, à ce qu’il soit le troisième Fraser, ce qu’il est toujours, que j’ai été très attristée de le voir aussi effacée du roman. Mais quand on connaît les raisons, on ne peut que comprendre. Mais quand même, vous savez à quel point j’aime Fergus ♥

200.gif

Concernant l’aspect fantastique de l’histoire, ce tome m’a enchanté. Il répond à plusieurs questions très importantes concernant les voyages dans le temps et nous amène sur plusieurs théories très intéressantes qui vont surement se développer au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire. J’ai adoré cet aspect fouillé et plus développé dans ce tome !

Un tome enrichissant sur plusieurs plans, qui répond aux attentes des lecteurs (un peu de temps mort avant que l’action ne redémarre), qui nous fait voyager, questionner et nous fait suivre des personnages qu’on ne peux plus oublier, maintenant. Coup de cœur!

coup-de-coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s