FOCUS ON : After, de Anna Todd

After, c’est la série New Adult qui n’a pas finit de faire parler d’elle ! Elle a fait un véritable carton entant que fanfiction sur Wattpad, et est un succès mondiale en tant que livres édités et publiés un peu partout dans le monde, chez Hugo & Cie dans leur collection Hugo New Romance en France. Vous savez que je suis folle amoureuse de cette histoire car je vous ai déjà parlé de Before et de certains personnages sur ce blog. Mais finalement, je ne vous ai jamais dit ce que je pensais réellement de cette série dans sa globalité, tome par tome. Si cela vous intéresse, ce sera chose faite dans ce focus on, une nouvelle catégorie que je vais prendre plaisir à enrichir à l’avenir !

4afb0fb15583a5e269e748d2581d55e2.jpgAfter, de quoi ça parle ? C’est l’histoire d’une jeune fille prénommée Tessa, qui débute sa vie universitaire à W.C.U, et qui va malencontreusement faire la connaisse de Hardin Scott, le mauvais garçon du bahut connu pour sa réputation de libertin et son sale caractère, ainsi que sa bande de potes au style punk, avec beaucoup trop de piercing et de tatouages. Ils se détestent au début, mais de cette haine va se créer une alchimie, une connexion et, bientôt un amour passionné et destructeur, une longue relation toxique.

CRITIQUE GÉNÉRALE :

Les points négatifs dans After : Malgré le fait que je vais vous vendre After, je dois me montrer objective et vous dire quand même les petits points qui me chagrinent dans l’histoire qu’a écrite Anna Todd.

Premièrement, cette histoire est longue et répétitive. Au bout d’un tome, on est déjà assez épuisé par leurs vas et viens, leurs disputes, et leurs prises de têtes. Alors imaginez ce que ça donne avec cinq tomes, qui font au total presque 3000 pages ! Donc, soyez surs que ce genre est fait pour vous et que vous allez aimer cette histoire et ces personnages avant de vous lancer dedans, car ce serait dommage d’abandonner en chemin. Avec After, soit on aime, soit on déteste.

Ensuite, il faut bien se l’avouer, After, ce n’est pas de la grande littérature. Le style est très simpliste, surtout dans les premiers tomes. Ne cherchez pas à lire After pour trouver des métaphores, des hyperboles et j’en passe. La marque de fabrique d’After, c’est l’abondance des dialogues et des descriptions très réalistes de tout ce qui entoure Tessa et Hardin  : les lieux, les gens, les émotions, etc.

Pour finir, l’histoire est basée sur un cliché et on a des personnages stéréotypés. C’est l’histoire d’une fille naïve et innocente qui rencontre le bad boy qui a couché avec toutes les filles du bahut, etc. On a le bad boy, la fille innocente, l’ami et collègue un peu trop collants, la famille compliquée et j’en passe ! Mais comme pour l’écriture d’Anna Todd, ça ne dure que les deux premiers tomes.

Les points positifs de After : parce que si j’ai autant aimé cette histoire et que je la porte autant dans mon cœur, c’est qu’il y a beaucoup plus de points positifs !

D’abord, cette histoire est d’une addictivité à faire peur ! Quand on commence un des tomes d’After, c’est très compliqué d’arriver à le relâcher après ça ! Les After sont ce genre de livres qu’on ne pose pas avant de les avoir dévoré en quelques heures ! C’est ce que j’aime avec le style d’Anna Todd : elle fait des chapitres relativement courts mais dans lesquels on ne s’ennuie jamais tant il se passe de choses et que les révélations sont nombreuses !

Puis, ce que j’aime par dessus tout avec cette histoire, c’est qu’elle nous prend aux tripes ! La passion tumultueuse, toxique et imparfaite de Tessa et Hardin, et tous les problèmes qui les entourent nous captivent, nous passionnent et nous obsèdent. On se retrouve tellement plongés dans leur vie qu’on s’attache fort à eux et à leur histoire. On vit, pense, mange Hessa, parce que le nombre de descriptions et de scènes les concernant nous plongent littéralement dans leur vie intime, et nous entraînent dans leur relation d’une manière très spéciale, très privilégiée ! Cette histoire a l’avantage de laisser au lecteur une place très privilégiée et importante aux côtés des protagonistes et de leur entourage, et je trouve ça super chouette à lire.

Enfin, ce que j’aime surement le plus plus plus dans cette histoire, c’est ses personnages ! Oui, au début, ils sont stéréotypés. C’est cliché, vu et revu. Mais, en avançant dans les tomes, on se rend compte de l’évolution de chacun et de leur complexité frappante. Tessa se transforme en une femme forte. Mais elle a toujours été celle qui pardonne parce qu’elle a bon cœur. Elle est également fragile et a ses faiblesses. Hardin est le grand personnage de cette historie. TOUT tourne autour de lui : va-t-il changer ? va-t-il s’ouvrir au monde? va-t-il s’aimer et aimer Tessa comme elle le mérite ? Il passe d’un homme exécrable, égoïste et  torturé, qui se déteste par dessus tout, à un homme fort, heureux, épanoui et en paix avec lui même. On s’attache à tout le monde : Hardin, Tessa, Landon, Zed…

CRITIQUE PAR TOME :

101535626.jpg

  • After
  • Anna Todd
  • Hugo New Romance
  • 2015
  • 594 pages
  • 17 euros

Résumé :

À 18 ans, Tessa Young est une jeune étudiante ambitieuse, volontaire et réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir de l’université. Lui, c’est Hardin Scott : bad boy, sexy, tatoué, percé, avec un très bel accent anglais ! Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Initiation, jalousie, sexe, mensonges. Entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Mon avis :

Ce premier tome est totalement explosif ! Il démarre cette histoire très fort puisque on est directement plongé dans la vie de Tessa et de Hardin. Avec After, on apprend à connaître les personnages et à les apprivoiser. Si au début, ils nous paraissent quelque peu surfaits et stéréotypés, ils évoluent vite et, au fil des pages, on les voit même se transformer. Par exemple, le personnage mystérieux et, il faut le dire, assez repoussant de Hardin, est à la fin du livre un homme bien plus complexe et intéressant, que l’on a hâte de retrouver pour en déchiffrer plus sur ses sautes d’humeurs.  Personnellement, je me suis vite identifiée à Tessa pour, à la fin, la trouver bien trop naïve, innocente, et dans le jugement, tandis que Hardin, s’il demeure un véritable mystère dans ce premier opus, m’a paru plus tendre et humain à certains moments (je dis bien à certains moments seulement). La fin est dévastatrice. La première fois que j’ai lu ce livre, je me souviens en avoir beaucoup souffert, tant je ne m’y attendais pas.

Bref, une histoire d’amour dotée d’action et de rebondissements, de nombreux et riches dialogues qui dynamisent le récit et lui apportent un certain rythme, ainsi qu’une plume qui fait qu’on n’arrive plus à reposer ce livre. Le point positif : les personnages auxquels on s’identifie et s’attachent tout au long du récit. Avec ce premier tome, et cette fin, il est impossible de résister : il nous faut vite la suite !

  • After we collided103256405_o
  • Anna Todd
  • Hugo New Romance
  • 2015
  • 707 pages
  • 17 euros

Résumé :

Hardin n’a rien à perdre…sauf elle. Après leur rencontre, la vie ne sera plus jamais la même. Après un début tumultueux, la relation de Tessa et Hardin semblait bien partie. Tessa sait que Hardin peut être cruel, mais quand les origines de leur relation et son mystérieux passé lui sont révélés, cela lui fait l’effet d’une bombe. Hardin sait qu’il a fait une erreur, peut-être la plus grande de sa vie, mais il veut se battre pour elle ! Mais peut-il changer…par amour ?

Mon avis :

Ce second tome est sans surprises celui que j’ai le moins aimé du lot, comme beaucoup d’entre vous. Pourquoi ? Parce qu’il est terriblement long, répétitif, fatiguant et frustrant. Dans les autres tomes, les aléas du couple Hessa nous énervent et nous font lever les yeux au ciel, mais on en demande toujours plus, alors qu’avec After we collided, on en demande toujours moins ! La première partie du livre est vraiment bien, on ressens les émotions des personnages, on est emportés par tout ce qu’il se passe. En plus de ça, on apprend à enfin connaître le vrai Hardin, et ça fait un bien fou. En revanche, la deuxième partie du livre est tuante. Ce qu’il s’y passe est tellement tiré par les cheveux et illogique. Ce tome est long et tourne en boucle. On a l’impression que tous les efforts fournis dans la première partie du récit s’écroulent un un quart de seconde, en quelques chapitres seulement, juste pour apporter du drame et des péripéties en plus. Il y a  trop d’histoires pour rien, on sent que la romancière veut faire du mal à ses personnages pour prolonger le livre mais, très sincèrement, certaines scènes n’étaient pas indispensables. C’est donc un avis très mitigé pour ce deuxième tome. Mais comme After ne serait pas After sans une fin digne de ce nom, la fin de cet opus nous choque et on veut savoir la suite le plus vite possible !

  • After we fell102510550
  • Anna Todd
  • Hugo New Romance
  • 2015
  • 444 pages
  • 17 euros

Résumé :

Tessa, qui vient de retrouver son père au hasard d’une rue, ne peut ignorer les similitudes de caractères des deux hommes de sa vie. Et ce n’est pas Hardin, toujours aussi ingérable, qui facilitera cette rencontre imprévue. Un week-end chez son père est l’occasion rêvée pour se recentrer sur leur histoire. Mais le départ pour Seattle approche, c’est le moment de prendre les bonnes décisions. Tessa veut-elle démarrer une nouvelle vie avec Hardin ? Hardin est-il seulement capable de mettre ses démons de côté pour la suivre ?

Mon avis :

Avec ce tome, on retrouve enfin le dynamisme et l’action du premier livre ! Ce qui est géniale, c’est qu’on voit l’évolution des personnages, malgré certaines scènes qui pourraient laisser croire qu’ils régressent. La globalité est très satisfaisante. Encore une fois, il se passe beaucoup de choses, et ce que j’ai aimé avec ce tome, c’est la grande place laissée aux autres personnages, ces personnages secondaires, qui sont assez mis de côté dans les livres précédents. Il y a aussi l’arrivée de nouveaux personnages qui est sympa à lire et à découvrir. Un très bon tome, en somme, avec beaucoup d’action et d’intensité !

  • After we rise103605969_o
  • Anna Todd
  • 2015
  • Hugo New Romance
  • 464 pages
  • 17 euros

Résumé :

Grâce à Zed, Tessa échappe au pire et soulagée, elle peut commencer une nouvelle vie indépendante à Seattle. Hardin se rapproche de plus en plus de Richard, le père de Tessa, jusqu’à l’héberger dans leur ancien appartement pour l’aider à s’en sortir ! L’occasion parfaite pour prouver qu’il a changé et que, peut-être, il peut devenir quelqu’un de bien. Les nuits entre les deux amants sont plus passionnées que jamais, et Tessa se jette à corps perdu dans cette liaison tumultueuse. C’est sans compter sur un cruel coup du destin qui va faire ressortir les pires démons d’Hardin…

Mon avis :

Ah, ce fameux After we rise ! C’est un de mes tomes préférés, parce que c’est le plus relaxent. Dans ce livre-ci, tous les problèmes qui subviennent, et il y en a, proviennent des autres. Pour une fois, Tessa et Hardin ne sont pas en conflit permanent entre eux : ils combattent les autres et les conflits qui viennent de l’extérieur. Ce tome est rempli d’action, de rebondissements et de retournements de situation, à la hauteur de la fin du premier tome. Il y a aussi énormément d’amour et d’humour. Et on mérite de lire ce genre de scènes ! On voit un Hardin qui change vraiment, qui prend sur lui et qui fait d’énormes efforts avec Tessa, comme avec les autres personnages, qui sont très présents, et apportent quelque chose de far à l’intrigue. Un excellent tome pour moi !

  • After ever happy 103256877_o
  • Anna Todd
  • Hugo New Romance
  • 2015
  • 535 pages
  • 17 euros

Résumé :

La vie n’a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforcent leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu’il n’aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ?
Tessa n’est plus la douce et gentille fille qu’elle était quand elle a rencontré Hardin, pas plus qu’il n’est le cruel et sombre garçon dont elle est tombée amoureuse. Tessa n’est pas sûre de pouvoir le sauver sans se sacrifier. Elle refuse de l’abandonner sans se battre, mais combattre qui : Hardin ou elle-même ?

Mon avis :

Ah, After ever happy. Evidemment, c’est mon tome préféré de tous. C’est très dur de trouver les mots justes pour qualifier ce cinquième opus. Il est un peu de tout, disons : bouleversant, prenant, terrible, beau, laid, émouvant, frustrant, drôle et même bienveillant. Il nous fait passer par toutes les émotions possibles, comme de véritables montagnes russes émotionnelles. On en bave avec ce dernier livre, on souffre avec nos personnages, on pleure pour eux, on crie, on sourit, on rit, on espère : on fait tout à la fois. Ce livre nous prend aux tripes et nous fait vivre tout aux côtés des personnages. Jusqu’à la toute dernière page, on espère, comme des fous, que le destin réserve une belle fin à Hessa. Ce livre est bien plus mature que les autres, l’écriture d’Anna est enfin aboutie, les messages qu’elle véhiculent sont incroyables, et le fin mot de l’histoire, ainsi que les derniers rebondissements et retournements de situation, sont tous admirables et justes. Ce dernier livre est une véritable perle, à lire au moins une fois dans sa vie.

Vous l’aurez compris, cette histoire a ses petits défauts, comme tous les autres livres. Mais, à la différence de tous les autres livres, elle a un vrai plus et une vraie force : des personnages forts et extrêmement complexes, qui nous transmettent des émotions et nous font vivre de véritables montagnes russes émotionnelles à leurs côtés. After fait passer de magnifiques et poignants messages sur le fait de changer et de se repentir. Si en lisant cette saga, vous passez à côté de ce message fondamentale, c’est que vous n’y étiez pas vraiment.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s