After, Anna Todd

After, c’est cette série New Adult qui n’a pas finit de faire parler d’elle ! Véritable carton en fanfiction sur Wattpad et en livres édités et publiés un peu partout dans le monde, tout le monde aime les aventures de Hardin et Tessa. En France, c’est chez Hugo & Cie, dans leur collection Hugo New Romance que ça se passe. Vous savez que je suis folle amoureuse de cette histoire. Mais finalement, je ne vous ai jamais dit ce que je pensais réellement de cette histoire. Si cela vous intéresse, je m’y consacre dans ce focus on !

after1

Résumé :

À 18 ans, Theresa « Tessa » Young est une jeune étudiante ambitieuse, volontaire et réservée. Sa mère contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux… Mais ça, c’était avant qu’il ne la bouscule dans le dortoir de l’université. Lui, c’est Hardin Scott, bad boy, tatoué, percé, avec un très bel accent anglais ! Il est grossier, provocateur et cruel, bref, il est le type le plus détestable que Tessa ait jamais croisé. Et, pourtant, le jour où elle se retrouve seule avec lui, elle perd tout contrôle. Cet homme ingérable, au caractère sombre, la repousse sans cesse, mais il fait naître en elle une passion sans limites. Une passion qui contre toute attente, semble réciproque. Initiation, jalousie, mensonges, entre Tessa et Hardin, est-ce une histoire destructrice ou un amour absolu ?

Les points négatifs dans After : 

Premièrement, cette histoire est longue et répétitive. Au bout d’un tome, on est déjà épuisé par leurs vas et viens, leurs disputes et leurs prises de têtes. Alors, imaginez ce que ça donne avec cinq tomes ! Donc, soyez surs que ce genre est fait pour vous avant de vous embarquer, car ce serait dommage d’abandonner en chemin. Avec After, soit on aime, soit on déteste.

Ensuite, il faut bien se l’avouer, After, ce n’est pas de la grande littérature. Le style est très simpliste, surtout dans les premiers tomes. Ne cherchez pas à lire After pour trouver des métaphores, des hyperboles et j’en passe. La marque de fabrique d’After, c’est l’abondance des dialogues et des descriptions très réalistes de tout ce qui entoure Tessa et Hardin  : les lieux, les gens, les émotions, etc. C’est simple, mais ça marche.

Pour finir, l’histoire est fondée sur un cliché et on retrouve des personnages stéréotypés. C’est l’histoire d’une fille naïve et innocente qui rencontre le bad boy de la fac, qui a couché avec toutes les filles du bahut, etc. A coté de ça, on retrouve des clichés comme l’ami et collègue un peu trop collant, la famille compliquée, et j’en passe ! Mais comme pour l’écriture d’Anna Todd, ça ne dure qu’au début, et ça a le mérite d’être efficace, parfois.

Les points positifs dans After : 

D’abord, cette histoire est d’une addictivité à faire peur ! Quand on commence un des tomes d’After, c’est très compliqué d’arriver à le relâcher ! After, c’est ce genre de livre qu’on ne pose pas avant de l’avoir dévoré ! C’est ce que j’aime avec le style d’Anna Todd : simple mais efficace. Anna fait des chapitres relativement courts, mais dans lesquels on ne s’ennuie jamais, tant il se passe de choses.

Puis, ce que j’aime par dessus tout avec cette histoire, c’est qu’elle nous prend aux tripes ! La passion tumultueuse et imparfaite de Tessa et Hardin nous captive, nous passionne et nous obsède. On est plongés dans leur vie intime d’une manière très spéciale, très privilégiée. Cette histoire a l’avantage de laisser au lecteur une place très privilégiée et importante aux côtés des protagonistes et de leur entourage, et je trouve ça super chouette.

Enfin, ce que j’aime surement le plus plus plus dans cette histoire, c’est ses personnages ! Oui, au début, ils sont stéréotypés. C’est cliché, vu et revu. Mais, en avançant dans les tomes, on se rend compte de l’évolution de chacun et de leur complexité frappante. Tessa se transforme en une femme forte. Hardin est le grand personnage de cette histoire. Il passe d’un homme exécrable, égoïste et  torturé, qui se déteste par dessus tout, à un homme fort, heureux, épanoui et en paix avec lui même. Mais on arrive à s’attacher à tout le monde : Hardin, Tessa, Landon, Zed…

Vous l’aurez compris, cette histoire a ses défauts. Mais, elle a également un vrai plus et une vraie force : des personnages forts et extrêmement complexes, qui nous transmettent des émotions et nous font vivre de véritables montagnes russes émotionnelles. After fait passer de magnifiques messages sur le fait de changer et de se repentir et pour ça, je pense que c’est une histoire qui mérite d’être lue… Vive Hessa !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s