TOP 10 (ou pas) : Mes livres historiques préférés !

Comme vous le savez déjà, hormis les classiques, les contemporains et les Young Adults, je suis une très grande fan des romans historiques. Je trouve qu’il n’y a pas meilleur moyen d’apprendre l’Histoire tout en aimant ça ! C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire ce petit top 10 de mes lectures historiques préférées (sachant qu’il y a un livre parmi cette sélection qui ne sont pas des fictions mais de vrais ouvrages historiques).

 

  • La dernière réunion des filles de la station service,
  • Fannie Flagg,9782749141848
  • 2015,
  • cherche-midi
  • 19.80 euros
  • 462 pages

Résumé :

Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une vie…
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ…

Mon avis :

Un très bon roman sur une partie de la Seconde Guerre Mondiale dont on ne parle pas assez, malheureusement : le rôle qu’a joué de nombreuses femmes dans des postes tels que pilotes d’avion, qui ont participé à l’effort de guerre et ont aidé ces messieurs à remporter la guerre. Une lecture légère mais signifiante, une histoire touchante, poignante, riche en rebondissements, en rires mais également en pleurs. Un style inimitable et le destin de deux femmes racontées à des années d’intervalles, dans un contexte complètement différent. Une fin à couper le souffle. C’est un excellent livre que j’ai vraiment apprécié le lire, découvrir et dévorer.

 

  • Le roman de monsieur de Molière51XL87v55eL._SX302_BO1,204,203,200_.jpg
  • Boulgakov
  • 1993
  • Folio
  • 7.10 euros
  • 293 pages

Résumé :

«Une accoucheuse qui avait appris son art à la maternité de l’Hôtel-Dieu de Paris sous la direction de la fameuse Louise Bourgeois délivra le 13 janvier 1622 la très aimable madame Poquelin, née Cressé, d’un premier enfant prématuré de sexe masculin.Je peux dire sans crainte de me tromper que si j’avais pu expliquer à l’honorable sage-femme qui était celui qu’elle mettait au monde, elle eût pu d’émotion causer quelque dommage au nourrisson, et du même coup à la France.»

Mon avis :

J’ai adoré cette biographie de Molière, racontée sous forme de roman par un grand fan. Le récit mêle donc éléments historiques, action mais aussi les pensées de l’auteur qui vient nous rappeler qu’il est là et qu’il nous guide durant notre lecture. Une très bonne manière de connaitre la vie du dramaturge le plus célèbre de France !

 

  • La prochaine fois, le feu 51H4ES62DPL._SX285_BO1,204,203,200_
  • Baldwin
  • 1960
  • Gallimard
  • 8.20 euros
  • 144 pages

Résumé :

En dépit des bouleversements psychologiques et sociaux qu’il exige, cet ouvrage ne veut que proposer la solution de bon sens au problème de la place des Noirs dans la société américaine. Malgré le ton parfois menaçant, malgré la satire souvent mordante, La prochaine fois, le feu est avant tout un appel à la modération, une ultime tentative de compromis (en 1963) entre les extrémistes des deux bords aveuglés par la passion.Tant par l’actualité des phénomènes dont il présente l’analyse irréfutable que par le mélange de douleur contenue et d’ironie cinglante qui lui donne ce ton si particulier, ce témoignage ne manquera pas d’attirer l’attention du lecteur qui en retiendra les qualités littéraires autant que l’importance politique.

Mon avis :
J’ai tellement aimé lire et étudier cet essai ! Il traite des droits civiques aux Etats-Unis et parallèlement de la ségrégation raciale d’une manière osée, franche et directe, mais aussi touchante et plaisante pour mieux connaitre cette partie de l’Histoire, racontée de manière honnête par un jeune Noir étasunien qui a effectivement vécu ce qu’il raconte. A lire absolument !
  • L’autre Mrs. Darcy 61xw491wI6L.jpg
  • Elizabeth Aston
  • 2014
  • Milady Pemberly
  • 8.70 euros
  • 528 pages

Résumé :

« C’est une vérité universellement reconnue qu’une femme célibataire en possession d’une grande fortune doit avoir envie de se marier. »
Élevée comme une parente pauvre, Octavia est envoyée aux Indes pour se marier avec le capitaine Darcy et devient très vite veuve. Elle hérite alors d’une immense fortune et, pour la première fois de sa vie, peut décider de son destin. Ne sachant plus à qui elle peut se fier, elle se rend, avec ses cousins Darcy, à Netherfield, dont le nouveau locataire est aussi distant que fascinant…

Mon avis :

Vous savez tout l’amour que je porte à Orgueil et Préjugés, et c’est donc tout naturel pour moi de lire le plus de réécritures/spin-off et autres œuvres tirées du classique, écrit par des fans, possibles ! J’ai pas mal aimé celui ci, bien que certaines longueurs m’ont parfois bien embêtées. Il reste frais, original et l’intrigue était plaisante et intéressante. Il m’a également fait découvrir la plume de Elizabeth Aston ce que je n’ai pas regretté par la suite !

 

  • La couleur des sentiments 61KpbbVCZKL
  • Kathryn Stockett
  • Babel
  • 2009
  • 9.70 euros

Résumé :

Jackson, Mississippi, 1962. Dans quelques mois, Martin Luther King marchera sur Washington pour défendre les droits civiques. Mais dans le Sud, toutes les familles blanches ont encore une bonne noire, qui a le droit de s’occuper des enfants mais pas d’utiliser les toilettes de la maison. Quand deux domestiques, aidées par une journaliste, décident de raconter leur vie au service des Blancs dans un livre, elles ne se doutent pas que la petite histoire s’apprête à rejoindre la grande, et que leur vie ne sera plus jamais la même. Grand prix des lectrices de Elle 2011 et prix des lycéennes de Elle 2011.

Mon avis :

Ce roman fut une grande révélation pour moi malgré que j’ai pris quelques mois pour l’achever. J’ai eu à lire cet ouvrage dans le cadre de mon TPE sur la ségrégation des afro-américains au XXème siècle et je ne le regrette pas car il m’a énormément appris humainement et culturellement. Il est drôle, triste, beau et délivre pleins de beaux messages sur la vie et la condition humaine, toute condition humaine. A lire au moins une fois dans sa vie.

 

  • Lady Grace 51ODbJoyJyL._SX350_BO1,204,203,200_
  • Patricia Finney
  • Flammarion
  • 2012
  • 6.20 euros
  • 268 pages

Résumé :

Demoiselle d’honneur à la Cour d’Elizabeth Ire, Lady Grace doit, lors d’un bal, choisir un prétendant parmi plusieurs candidats. Mais celui-ci est ensuite accusé d’avoir assassiné l’un de ses rivaux, présent ce soir-là. Lady Grace n’y croit pas : elle va mener l’enquête avec ses amis, Massou l’acrobate et Elsie la lingère et découvrir les intrigues de la Cour et les rivalités.

Mon avis 

Je suis une si grande fan de la culture et de l’histoire d’Angleterre ! La grande majorité des ouvrages historiques que j’ai pu lire traitaient de ce pays (que ce soient les Tudors, les Stuarts, etc.) et cette série ne déroge pas à la règle. J’aime énormément les personnages qu’on retrouve à chaque tome, ils sont attachants et ont chacun leur petit caractère à eux. Les intrigues changent à chaque nouveau livre mais sont toujours un tendre mélange entre roman historique et roman policier pour un résultat génial en suspens et en addiction ! Je ne peux que vous conseiller cette série !

 

  • Une saison avec Darcy CVT_Une-Saison-avec-Darcy_5736
  • Elizabeth Aston
  • 2015
  • Milday Pemberly
  • 7.90 euros
  • 451 pages

Résumé :

Ce recueil de quatre novellas nous permet de nous plonger au cœur de la famille Darcy le temps d’un Noël ou d’un week-end à Pemberley. Mr Darcy, Elizabeth Darcy, Georgiana Darcy et bien d’autres personnages imaginés par Jane Austen revivent sous la plume d’Elizabeth Aston toujours aussi fine et élégante.

Mon avis :

Une saison avec Darcy d’Elizabeth Aston est une sorte de suite du classique Orgueil et préjugés que j’ai trouvé excellente, qui m’a replongée dans l’univers d’Austen en rajoutant des événements, des moments entre nos deux protagonistes préférés et des histoires pour certains personnages dont on ne connaissait pas le « sort final » dans le classique d’origine… j’ai vraiment était très heureuse de la lire, l’écriture est fluide et bien pastichée de celle d’Austen, les histoires des quatre différents personnages étaient plaisantes à lire, surtout qu’a la fin, l’auteur nous fait la jolie surprise de réunir tout le beau monde du classique de l’auteur anglaise, pour mon plus grand bonheur !  ♥

 

  • Les colombes du Roi Soleil : les comédiennes de Monsieur Racine51IrwSjCJdL.jpg
  • Anne-Marie Desplat Duc
  • 2009
  • Flammarion
  • 6.95 euros
  • 179 pages

Résumé :

Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil. L’occasion idéale pour s’illustrer et, qui sait ? être remarquée par le Roi. L’excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d’entre elles ?

Mon avis :

J’adore cette série livresque, l’époque traitée et ce premier tome ! Il est très bon car il introduit l’univers abordé, nous présente les personnages far et la vie à Saint Cyr, lieu commun à toutes les demoiselles puisque elles y ont toutes vécues. A côté de ça on retrouve de l’action, de l’amour, des intrigues, plus une touche d’humour que j’adore ! Un très bon premier tome et une très très bonne série livresque sur l’Univers du XVIIe siècle et du règne de Louis XIV !

 

  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur51H-splF2FL._SX307_BO1,204,203,200_.jpg
  • Harper Lee
  • 1960
  • Livre de poche
  • 6.60 euros
  • 320 pages

Résumé 

Dans une petite ville d’Alabama, à l’époque de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Avocat intègre et rigoureux, il est commis d’office pour défendre un Noir accusé d’avoir violé une Blanche. Ce bref résumé peut expliquer pourquoi ce livre, publié en 1960 – au cœur de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis –, connut un tel succès.
Mais comment ce roman est-il devenu un livre culte dans le monde entier ? C’est que, tout en situant son sujet en Alabama dans les années 1930, Harper Lee a écrit un roman universel sur l’enfance. Racontée par Scout avec beaucoup de drôlerie, cette histoire tient du conte, de la court storyaméricaine et du roman initiatique. Couronné par le prix Pulitzer en 1961, Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur s’est vendu à plus de 30 millions d’exemplaires dans le monde entier.

Mon avis :

Vous ne le savez probablement pas mais ce roman a été mon dernier gros coup de cœur de 2015. Je l’ai lu et étudié et je le regrette tellement pas ! L’histoire est horrible moralement, les personnages attachants et humains et les messages véhiculés par l’auteur, terriblement justes et vrais. Un livre qui vous chamboule, vous marque et vous fait réfléchir à jamais. Une belle manière de repenser l’Histoire.

 

    • Outlander, le chardon et le tartanOutlander-de-Diane-Gabaldon.jpg
    • Diana Gabaldon
    • 2014
    • J’ai lu
    • 853 pages
    • 16 euros

Résumé:

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ? Le début d’une série incontournable !

Mon avis :

Ce premier tome est clairement une bombe ! Je suis littéralement tombée amoureuse de cette histoire, de ces personnages, de l’Ecosse et de sa culture… Les intrigues et l’action s’enchaînent à une vitesse fulgurante tout en étant toujours bien racontée et expliquée et on se retrouve à manger les 860 pages en quelques jours. L’Histoire d’Ecosse au XVIIIe siècle, à la veille de la dernière rébellion jacobite, est vraiment très intéressante. Si vous voulez en apprendre plus sur cette partie de l’Histoire, foncez lire Outlander (notamment le deuxième tome pour la partie historique!)

Publicités
Publié dans: TOP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s