Bilan du mois d’Avril 2016 : un agréable mois de lecture

Bonjour, bonjour.

Aujourd’hui je vous retrouve pour mon bilan livresque du mois d’Avril 2016. J’ai lu durant cette trentaine de jours pas mois de 7 livres donc je suis assez fière de moi ! C’est partie 🙂

 

  • Loin de la foule déchaînéeHardy-Thomas-Loin-de-la-foule-déchaînée1-183x300.jpg
  • Thomas Hardy
  • 1874
  • Archi poche
  • 7.65 euros
  • 466 pages

Résumé :

Ayant perdu toutes ses bêtes par la faute d’un chien mal dressé, le jeune berger Gabriel Oak se trouve ruiné. Le voilà réduit à trouver du travail dans une ferme qu’il vient de sauver d’un incendie. Il ignore qu’elle appartient à Bathsheba Everdene, une jeune femme venue s’installer au pays avec sa tante… et qui a repoussé ses avances avec hauteur. Sans un regard pour Gabriel, la belle héritière est convoitée par un exploitant, William Boldwood, mais aussi par son rival, le fringant sergent Francis Troy – sans savoir qu’une domestique est enceinte de ses œuvres. Quel espoir l’honnête Gabriel pourrait-il encore nourrir ? A peine s’il compte sur la folie des hommes pour lui ouvrir le cœur de Bathsheba… Finira-t-elle par reconnaître que le plus digne d’elle n’est pas de sa condition ?

Mon avis (en bref) :

Une lecture agréable bien que longue et passive par moments. L’histoire est riche en dialogues, en action et en rebondissement. J’ai aimé l’alternance entre les points de vues de différents personnages : on passait aussi bien des pensées de Oak à celle de Batsheba en passant par celles de Troy. Cela nous permet de rentrer intégralement dans l’histoire et de s’identifier à au moins un personnage de ce lot et c’est quelque chose de super pour le lecteur. Les thèmes abordés sont toujours les mêmes avec Hardy : les conditions de vie dans la campagne anglaise rurale du XIXème siècle et le statut de la femme à cette époque. Ici j’ai aimé qu’on ait à faire à une femme forte, intelligente, au caractère bien trempé et qui n’a peur de rien et surtout pas d’exposer ses opinions (sur le mariage par exemple, bien qu’elle va quand même et malgré elle s’y laisser tenter). Le gros point de cet ouvrage c’est son fil directeur, suivit méticuleusement par l’auteur du début à la fin et qu’on prend plaisir à suivre au travers des différentes péripéties et rebondissements, très fort et riches en émotions vers la fin de l’ouvrage. Une belle découverte.

 

  • La vie est un arc-en-ciel51iAB1a-azL._SX307_BO1,204,203,200_
  • Cecelia Ahern
  • 2007
  • J’ai lu
  • 6.90 euros
  • 411 pages

Résumé :

Love, Rosie de quoi ça parle? C’est l’histoire de Rosie et Alex, les deux meilleurs amis du monde à qui la vie en réserve des surprises. Concrètement, il n’y a pas d’autres résumés. Sauf qu’il est question de leur relation durant tout le roman, sont-ils les meilleurs amis du monde comme ils le déclarent à tout le monde ou bien plus? Des âmes-sœurs peut-être?

Mon avis (en bref) :

Une très belle histoire alliant humour, amour et amitié et qui nous apprend les recettes de la vie et de ses tumultes à travers des personnages vrais et humains qui se cherchent encore et apprennent à se découvrir, tous à la recherche de leur temps perdu. Un coup de cœur.

Ma chronique complète : https://leslecturesdesirine.wordpress.com/2016/04/23/la-vie-est-un-arc-en-ciel-de-cecelia-ahern-un-livre-qui-vous-donne-une-claque/

 

  • The perks of being a wallflower81daZQNdQvL.jpg
  • Stephen Chbosky
  • 2009
  • Simon & Schuster
  • 8.70 euros
  • 240 pages

Résumé :

Au lycée, on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas « raccord ». Aux yeux de son professeur de Lettres, qui lui fait découvrir les classiques américains, c’est sans doute un prodige ; les jeunes de son âge, eux, le voient comme un « freak ». Lui se contente de rester en marge des choses. Jusqu’au jour où deux seniors, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. La musique, le sexe, les fêtes : il va bien falloir que Charlie « s’implique». Une fois entré dans la danse,c’est tout un monde que Charlie découvre…

Mon avis (en bref) :

C’était un plaisir de retrouver la plume de cet auteur, cette histoire et ses personnages attachants, drôles et vrais en version originale,. Une histoire simple mais humainement très forte et qui délivre pleins de beaux messages sur la vie humaine, la mort et ce qu’il y a entre les deux. Merveilleusement bien adapté au cinéma par l’auteur d’ailleurs.

Ma chronique complète : https://leslecturesdesirine.wordpress.com/2016/04/26/le-monde-de-charlie-vo-de-chbosky-une-belle-oeuvre-sur-la-vie/

 

  • Les petites filles modèles41NjwAAfyGL._SX349_BO1,204,203,200_.jpg
  • Comtesse de Ségur
  • 1866
  • Folio junior
  • 288 pages
  • 5.70 euros

Résumé :

Camille et Madeleine, les deux sœurs, s’entendent à merveille et partagent les mêmes jeux, les mêmes émotions. Camille, l’aînée, est vive et espiègle ; Madeleine est plus réservée et solitaire. Promenades en calèche, sauvetage d’un rouge-gorge tombé du nid, indigestions de cassis, disputes et réconciliations… Avec leurs amies Marguerite et Sophie, les petites filles modèles vivent les grandes joies et les petites catastrophes de l’enfance.

Mon avis (en bref) :

J’aime d’amour cette trilogie et ce tome ne déroge pas à la règle. Ici on se focalise plus sur les petites filles modèles de Mme de Fleurville que j’aime tendrement bien qu’elles soient moins drôles que Sophie ou Marguerite. Elles font la rencontre de cette dernière et deviennent très vite amies. Puis vient le retour tant attendu de Sophie qui leur apparaît métamorphosée puisque celle ci subit le traitement terrible et inhumain de sa belle mère : l’odieuse Fichini. Entre joies de l’enfance et cruautés de certains adultes, nos fillettes grandissent et apprennent de leurs erreurs. Un petit tome bien tendre à des moments comme terriblement cruel à d’autres, mais qui laisse envisager du bonheur pour la suite des aventures et de la vie de Sophie. J’aime, j’aime, j’aime : coup de  ♥.

 

  • Les vacances41pN2tsw8qL._SX345_BO1,204,203,200_
  • Comtesse de Ségur
  • 1859
  • Folio junior
  • 288 pages
  • 5.70 euros

Résumé :

Vive les vacances, fini les punitions ! Surtout quand les héros sont ceux des «Malheurs de Sophie» et que la petite bande se retrouve pour l’été. Car tous adorent taquiner les voisins, jouer avec les animaux, construire des cabanes et se raconter des histoires de naufrage et de fantôme pour trembler de peur.

Mon avis (en bref) :

Ce tome est définitivement mon préféré de la trilogie car ça y est ! Le temps des châtiments et des punitions est terminé puisque Fichini est partie et que Sophie devient la fille adoptive de Mme de Fleurville… enfin de bonnes nouvelles ! Et en plus des vacances vient l’arrivée tant attendu des cousins de Camille et Madeleine, Jean et Léon de Rugès, et des naufragés qu’on pensait perdus, Paul et Monsieur de Rosbourg, qui vont tous égayer la vie des nos personnages et leur permettent d’être enfin tous heureux. Une belle manière de terminer cette histoire si chère à nos cœurs. Coup de ♥.

 

  • Les colombes du Roi Soleil : Charlotte, la rebelle9782081631793.jpg
  • Anne-Marie Desplat Duc
  • 2010
  • Flammarion
  • 6.95
  • 236 pages

Résumé :

Charlotte décide de s’enfuir de Saint-Cyr et de quitter cette existence rangée qui ne lui convient pas. Une nouvelle vie l’attend à la cour de Versailles, une vie de fête, de liberté, de joie. Une découverte vient pourtant troubler son bonheur : son fiancé, François, a disparu. Charlotte ne s’avoue pas vaincue. Elle est prête à tout pour le retrouver !

Mon avis (en bref) :

J’aime d’amour cette série et ce depuis ma plus tendre enfance puisque c’est avec ces livres que je suis, en partie, tombée amoureuse de la lecture et de la littérature. Et ce tome fait partie de mes préférés alors c’était un plaisir de me replonger dedans, des années plus tard. Je l’ai autant aimé que la première fois, les descriptions sont précises et justes, le personnage de Charlotte est caractériel et badass jusqu’au bout des ongles, ce que j’adore, et j’ai aimé l’intrigue et l’évolution de l’histoire, les rebondissements et l’action mêlé à la romance puisque tout tourne autour du fiancé de Charlotte, prisonnier des galères. Tout y est pour retrouver la vie française sous le règne de Louis XIV, une période qui me fascine comme l’Histoire de France en général !

 

  • Si on nous l’avait dit9782709650724-001-X.jpeg
  • Laura Trompette
  • 2016
  • Collection & moi
  • 12.50 euros
  • 282 pages

Résumé :

Dans sa Corrèze natale, Alice Perret rêve de jours moins monotones, tout en acceptant avec bienveillance sa routine au sein de la ferme de ses parents. Elle mène en réalité une double existence : si Alice n’est personne dans sa campagne, elle est quelqu’un en ligne. L’arrivée impromptue de Nolan Sharp, businessman anglais en vadrouille dans l’hexagone, va renverser l’ordre établi. En l’espace de vingt-quatre heures, un événement tragique va rapprocher ces deux êtres qui n’étaient en rien prédisposés à se connaître, encore moins à s’attacher…

Mon avis (en bref) :

Quand j’ai commencé ce livre, j’ai tout bonnement adoré. Je pensais voir où l’auteur nous menait. Et puis arrivée à plus de la moitié j’ai vite constaté que je mettais faite avoir par le résumé et j’ai continué ma lecture un peu déçue, mais, dans sa globalité, c’est un très bon livre. L’écriture et le style de l’auteur est impeccable et ce livre se lit très facilement, c’est fluide et agréable de par le vocabulaire riche et recherché de l’auteur. Les personnages sont attachants et apportent tous quelque chose à l’histoire, c’est ce que j’ai particulièrement aimé. L’histoire est pas mal, en soit, mais je m’attendais à autre chose et quand on y pense il n’y a pas grand chose, pas de fil conducteur et j’y suis trop habituée dans les romances. De plus, certaines incohérences ou invraisemblances m’ont gênées. Cela reste malgré tout une très bonne lecture que je n’ai pas regretté et une belle découverte !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s