Meet Your Culture : Outlander, une première saison explosive !

FB_IMG_1467153433018 Article pour Meet Your Culture

Outlander c’est le livre et la série dont j’ai le plus entendu parler ces derniers mois… et je comprend enfin pourquoi !

J’avais l’intention de lire les livres en premier mais j’ai vite réalisé que je ne les achèterais pas tout de suite. Cependant, l’histoire me tentait tellement, mais alors tellement (vu que tout le monde en vendait tellement de bien) que je ne pouvais plus attendre. Ayant entendu que la série était très fidèle au livre (à la réplique près) j’ai décidé de la commencer pour avoir une idée du genre d’histoire qu’était réellement Outlander. Et je ressors de cette première saison totalement conquise alors c’est avec plaisir que je vais vous parler de cette série coup de cœur.

  • Outlander, le chardon et le tartanOutlander-poster
  • Ronald D.Moore (et Diana Gabaldon)
  • Drame/Fantasy/Historique
  • USA/UK Starz
  • 1ère saison
  • 16 épisodes
  • 60 minutes par épisode
  • Caitriona Balfe, Sam Heughan et Tobias Menzies

Synopsis :

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.

Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Soupçonnée d’être une espionne travaillant pur le compte des Anglais ou des Français elle se voit contraint d’épouser James, alias Jamie, Fraser, un combattant écossais passionné et qui s’enflamme pour elle. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Mon avis :

Cette saison a été du début à la fin un véritable coup de cœur. J’ai été happée par l’histoire originale et unique de Claire et Jamie, les personnages attachants et caractériels qu’on découvre au fil de la saison mais également par la réalisation qui joue sur une maîtrise assez exceptionnelle de ce monde et de cette époque avec des décors, des costumes et un jeu d’acteur à couper le souffle. Quand à la musique et à tous les éléments visuels ou sonores qui nous permettent de rentrer dans la culture et les coutumes écossaises mais aussi dans l’univers du XVIIIème siècle : chapeau !

Comment commencer cette chronique sans véritablement parler de l’histoire d’Outlander? Cette histoire est originale, unique, palpitante… bref incroyable ! Ce n’est pas que l’histoire d’une fille qui va faire un voyage dans le temps, c’est avant tout l’histoire d’une survie. Claire se retrouve dans un monde qu’elle ne connaît que par les cours d’historie et les livres, elle va devoir mobiliser toutes ses connaissances et ses souvenirs pour réussir à s’adapter et à survivre parmi les Highlanders, leurs uses et coutumes pour le moins atypiques, tout en gardant à l’esprit son objectif principale : réussir à retourner à Craig Na Du, là où les rochers servent de passage magique spatio-temporel.

Au début, Claire, infirmière bien rangée et amoureuse de son mari, profite paisiblement de son voyage en Ecosse. Une fois arrivée en 1743, un temps ou les conflits entre anglais et écossais font rage, elle n’est pas prête à affronter ce monde et à changer sa manière d’être, continuant à jurer et à tenir tête aux hommes comme bon lui semble. Mais petit à petit elle va s’ouvrir à leur monde, se faire des amis (comme des ennemis), et tomber amoureuse d’un autre homme. Parce que lorsque sa vie est profondément menacée par l’infâme Jack Randall, elle se voit contraint d’épouser Jamie Fraser, qui lui assurerait sa survie.

Cette histoire est belle de toutes les manière possibles. Elle aborde des thèmes universels et très humains. Elle est originale, puisque le côté fantastique est abordé d’une manière très différente des autres histoires. Il n’y a pas de dragons ou de fées mais seulement des contes et légendes qui s’avèrent être fondées. C’est une histoire qui a pour fond un certain contexte historique ; l’ancestral conflit entre écossais et anglais et notamment le soulèvement imminent des jacobites. Avec cette série on apprend beaucoup de choses que ce soient sur la culture du pays et de ses habitants ou sur cette période de l’histoire de la Grande Bretagne avec des dates, des noms et détails précis, des explications très clairs et concises. Mais ce n’est pas tout ! A côté de ça on a un enchaînement d’actions qui ne laisse pas le spectateur s’ennuyer, bien au contraire, tout est action, rebondissements et révélations chocs avec Outlander.

51prhcnaIhL.jpg

outlander-2977_52e141f3a6b7c

Cette série aborde la romance entre Jamie et Claire d’une manière si belle et touchante… On ressent tous les sentiments de cette historie d’amour, au départ interdite puis passionnée et fougueuse. Leur histoire est teintée d’érotisme, de douceur, d’amour… de tout ! C’est un amour très fort et qu’on aime voir évoluer tout au long de la série (au début, quand ces deux personnages ne sont que des amis puis qu’ils évoluent au statut d’amants pour finir par se rendre compte qu’ils sont d’indéniables âme-sœurs qui se sont trouvées à travers les siècles).

En clair, c’est une histoire sur une romance magnifique qui nous fait voyager et vibrer avec en toile de fond un contexte historique extrêmement intéressant et un aspect fantastique tout à fait unique et saisissant. Tous ces éléments font de cette première saison une saison exceptionnelle et de qualité !

outlander-décors-saison-1.jpg

Pour finir cette chronique, je tiens à saluer le travail de réalisation qui nous dévoile des paysages somptueux à l’image de l’Ecosse, des costumes absolument incroyables et très fidèles à l’époque, une bande son qui nous plonge dans cette culture et ses coutumes et surtout au jeu des acteurs qui déborde d’alchimie ou de professionnalisme. Une forme somptueuse qui nous enchante !

Outlander, c’est le genre de série à regarder impérativement. Elle a été un gros coup de cœur pour moi et je peux d’or et déjà vous dire que j’adore le début de la saison 2 alors n’hésitez pas : foncez découvrir un nouveau pays sur le plan historique, social et culturel, faire la rencontre de personnages aussi attachants que complexes et surtout, suivre une histoire d’amour et un parcours de vie semés d’embûches et de rebondissements !

Outlander-Saison-1-part-2

coup-de-coeur

BONUS: Ce que j’ai pensé des deux personnages principaux et brièvement des autres:

Que vaudrait donc Outlander si ses personnages étaient fades et sans aucun caractère ? Parce que ce qui distingue bien cette série des autres, c’est la panoplie de personnages aussi charmants qu’attachants que détestables, mais en soit humains, qu’on prend soit plaisir à aimer soit plaisir à haïr ! Mes deux favoris sont bien évidemment Claire et Jamie. Je veux dire, mon Dieu !

Claire, c’est le genre de fille qui n’a pas sa langue dans sa poche, qui a du caractère, un franc-parler, bref elle a tout d’une dur à cuire ! Mais pour autant, elle n’est pas tête à claque ou prétentieuse, elle est généreuse et à bon cœur. Elle est également extrêmement intelligente et réfléchit avant de l’ouvrir ou d’agir et ça, j’ai aimé. C’est un caractère à elle seul, il est bien trempé mais on peut compter sur elle et elle fait bouger les choses, j’aime ça.

Quand à Jamie, que dire à part qu’il a gagner mon cœur ? On apprend à le connaître au fil de l’histoire et on en apprend des choses. C’es un homme fragile et qui cache un passé douloureux mais qui, pour protéger les siens, n’hésite pas à cacher ce qu’il ressent. On peut toujours compter sur lui, il est fort, grand, intelligent et sûr de lui. C’est un homme passionné et qui aime comme il faut. Et en même temps il est drôle, adorable, attendrissant… on dirait tellement un chaton par moment qu’on en peut s’empêcher de vouloir le prendre dans nos bras ! Il est adorable à lui tout seul.

Netflix-Outlander-debarque-enfin!_portrait_w674.png

Quand aux autres personnages :  j’aime les détester ou les aimer. Il sont tous dotés d’un fort tempérament.C’est ce que j’aime chez ces personnages, leur force de caractère et leur présence qui a son importance dans histoire. En même temps ils ne sont pas manichéens, ils ont presque tous leurs bon côtés et leurs défauts ce qui en fait une belle panoplie d’être humains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s